Méridiens et chakras

 

 

Le système des  chakras et des nadis dans le yoga

 

Les méridiens chinois

 

Quels sont les points communs entre la tradition chinoise et la tradition indienne?

Les trajets d'énergie des systèmes chinois et indiens se rejoignent sur les points essentiels. D'abord sur le fait que le corps comporte différents circuits où circule l'énergie, centralisés dans ce qu'on appelle les "centres énergétiques", ou "Chakras" en sanscrit. La bonne circulation de l'énergie au sein de ces canaux conditionne la santé physique et mentale de l'individu. Traditionnellement, on estime que lorsque l'énergie circule correctement dans le corps, la personne est en bonne santé. On pense également que la maladie, avant de se manifester dans le corps, prend naissance dans la gestion des émotions, puis dans la circulation de l'énergie, qui se bloque aux endroits qui correspondent à la nature des émotions ressenties. Si on agit en prévention sur les blocages énergétiques, il est donc possible d'empêcher ou amoindrir la manifestation de la maladie.

 

Dans la tradition chinoise, on appelle ces circuits d'énergie des méridiens. Dans la tradition indienne, des nadis, et les centres énergétiques des chakras (littéralement des "roue d'énergie").

On peut agir sur les blocages énergétiques à travers des étirements, des exercices de respiration (nourrir les zones tendues avec de l'oxygène et du prana), des visualisations, des appuis et pressions des pouces, mains et des bras sur les points clefs des méridiens d'énergie. Ce dernier travail peut également se faire avec des aiguilles dans l'acuponcture. Un travail sur la gestion des émotions peut parfois être très utile afin d'apprendre à ne pas emmagaziner les énergies négatives chargées de peur, de colère, ou de tristesse. Certains exercices de yoga et de sophrologie le permettent. 

 

Un système global

De façon générale, pour optimiser ce travail énergétique, il convient de prêter attention à son hygiène de vie à tous les niveaux : alimentation, stress, etc...

On estime qu'une grande partie de la population occidentale entretient un rapport de dépendance nocive avec la nourriture. En effet, les produits chimiques introduits dans les aliments produisent des toxines qui encrassent l'organisme et favorisent les blocages énergétiques. Certains d'entre eux augmentent l'appétit, d'autres sont cancérigènes, et de façon générale, ils sont tous acidifiants, ce qui est très mauvais pour le bon équilibre du microbiote et du système immunitaire.

 

Le yoga des méridiens

Il est donc intéressant d'établir des liens entre le yoga et le shiatsu, et de constater à quel point il se rejoignent et peuvent se compléter.

De cette façon, les méridiens d'énergie peuvent être activés en travaillant certaines postures de yoga. Il est donc possible d'établir un programme de yoga des méridiens, adapté à la saison, ou aux problèmes propres à une personne. 

Thierry Waymel, kinésiologue et éducateur sportif, a établi des correspondances entre les postures de yoga et les méridiens chinois qu'elles permettent de stimuler, dans son livre "Etirements, source d'énergie", sorti aux éditions Ellebore en 2000.

Chaque méridien d'énergie correspondant à la fois à une émotion, et à une saison, une séance de yoga basée sur les postures qui libèrent les canaux d'énergie correspondant à la période et aux problématiques vécues par un individu peut être très bénéfique. Elle peut se présenter sous forme de yin yoga, type de yoga qui privilégie des postures confortables tenues sur un temps long.

La prise de conscience des symboles derrière les méridiens et les postures permet un vrai travail de développement personnel. En effet, on sait maintenant que les postures adoptées par le corps ont un impact sur l'attitude mentale et les émotions, donc, sur les façons de réagir aux évènements au quotidien. Si, par exemple, vous passez une journée entière la tête rentrée dans les épaules et les yeux baissés, vous allez avoir tendance à adopter une attitude négative et soumise dans toutes vos réponses aux stimulis du monde qui vous entoure. Si, à l'inverse, vous passer la journée la tête relevée et détendue, cela va influencer votre attitude face à la vie.

C'est ainsi que la science chinoise des méridiens et celle du yoga peuvent être exploitées de façon complémentaires.

De la même façon, si vous recevez des shiatsus ou des séances d'acuponcture régulièrement, la pratique du yoga en parallèle agira comme un amplificateur sur les effets produits par le shiatsu ou l'acuponcture.