Présentation

 

 

 

Formée au yoga thérapie à l'institut HimaYoga, et au shiatsu de bien-être de niveau 2 à l'école "Shiatsu Art de vivre" de Paris, je suis en mesure de faire une synthèse des liens entre le yoga indien, et les méridiens chinois.

C'est pourquoi je propose divers pratiques qui lient le yoga et les méridiens. Cela se traduit par la prise en compte des saisons pour travailler tel ou tel type d'énergie, le travail de postures liées à des trajets de méridiens, la réflexion sur leur symbolique, etc...

Cette belle cohérence entre ces deux traditions ancestrales montre à quel point leur message est fondé.

L'équivalent des méridiens dans le système indien porte un nom : ce sont les nadis. Un peu différent des chemins des méridiens, ils se rejoigent cependant dans les grandes lignes. Ce que l'on nomme les "chakras" sont des centres d'énergie vitaux, alimentés par les nadis. Il existe 72000 nadis. Les chakras vitaux sont au nombre de 7, et se situent entre le périnée et le sommet du crâne. Mais il existe d'autres chakras secondaires au niveau des jambes et des bras. 

 

 

Les méridiens chinois principaux sont au nombre de 12. Ils correspondent à des organes ou à des viscères, de part leur rôle propre dans l'organisme, mais également à travers leur rôle symbolique au niveau émotionnel. Par exemple, le méridien de l'intestin grêle correspond à un trajet qui part du petit doigt jusqu'à la tempe, et correspond aux fonctions éliminatrices du corps physique et du corps émotionnel.

 

Chaque méridien correspond avec son méridien complémentaire à une saison, à un élément (feu, bois, air, eau, terre), et à des fonctions physiques et émotionnelles. La maladie, selon la médecine chinoise, apparaît lorsque un ou plusieurs de ces canaux ne permet pas à l'énergie de ciculer correctement. Afin de rééquilibrer les circuits énergétiques, la MTC (médecine traditionnelle chinoise) utilise l'alimentation (chaque saveur vient équilibrer un déficit ou une excès de tel ou tel type d'énergie), les massages, les aiguilles ou moxa (acuponcture), la méditation, et les pratiques énergétiques (Qi cong, Taï qi chuan). 

L'ayurveda, traduit du sanscrit par "sciences de la vie", utilise des méthodes similaires. En effet, les catégories d'énergie sont exprimés par des profils types : Vata, pitta, et Kapha. On les appelle les Doshas. Chacun d'entre nous possède un Dosha dominant. Certaines personnes peuvent avoir deux doshas dominants. L'objectif de l'ayurveda va être d'équilibrer ses Doshas afin de vivre sereinement, sans subir les excès et les manques dus à son propre profil identitaire.

 

Il est possible de faire des tests afin de connaître son / ses Doshas dominants :

http://www.leparadisier.com/questionnaire-dosha.html

 

Mes diplômes :

- Diplôme d'enseignant de hatha yoga obtenu en Août 2014 à l'école Sivananda de Poitiers

- Diplôme de professeur de yoga pour enfants obtenu en juillet 2016 à l'école Himayoga de Paris

- Diplôme de professeur en yoga thérapie obtenu en Août 2016 à l'école Himayoga de Paris

- Diplôme de praticien de Shiatsu de bien-être obtenu en juin 2016 à l'école "Shiatsu, Art de Vivre" à Paris

 

Autre site créé par l'auteurwww.gestesantenature.com